29 février 2024

EDF remporte un contrat éolien en mer aux Etats-Unis

Le groupe EDF, au travers du consortium Atlantic Shores Offshore Wind (Atlantic Shores) détenu à parts égales entre sa filiale EDF Renouvelables et Shell New Energies US LLC., annonce avoir remporté un projet de parc éolien en mer de 1,5 GW au large de l’État du New Jersey aux ÉtatsUnis. Le consortium a été désigné lauréat par l’administration du New Jersey chargée des services aux collectivités.

La zone d’implantation du futur parc se situe à une distance de 15 à 30 km des côtes. Figurant parmi les plus puissants des EtatsUnis, ce parc éolien en mer alimentera en électricité l’équivalent de la consommation annuelle de 700 000 foyers. Le lancement de sa construction est prévu en 2024.


Atlantic Shores s’associera à un fabricant d’éoliennes qui bâtira une usine d’assemblage de nacelles, ce qui devrait engendrer la création de milliers d’emplois pérennes. Le projet prévoit également d’investir dans les principaux établissements d’enseignement supérieur du New Jersey afin de former des étudiants aux métiers nouveaux de l’industrie de l’éolien en mer.


Acteur majeur de l’éolien en mer, le groupe EDF détient un portefeuille de 6,5 GW de projets en exploitation, en construction ou en développement dans le monde, dont 2 GW en France où il est leader. Il intervient également dans le secteur au RoyaumeUni, en Irlande, en Belgique, en Allemagne, en Chine, et désormais aux ÉtatsUnis, pays dans lequel sa filiale EDF Renouvelables est implantée depuis plus de 20 ans. Elle y détient 6 GW d’actifs principalement éoliens terrestres et solaires en exploitation et en construction.


JeanBernard Lévy, PrésidentDirecteur Général du Groupe EDF, a déclaré : « Nous sommes très fiers d’avoir remporté ce projet majeur de 1,5 GW dans l’État du New Jersey, le premier projet éolien en mer pour EDF aux EtatsUnis. Ce succès conforte la qualité et la compétitivité de notre offre et je tiens à saluer le travail mené depuis plusieurs mois par nos équipes, en partenariat avec Shell New Energies. Ce
projet constitue une avancée significative dans la stratégie CAP 2030 du Groupe qui vise à doubler ses capacités renouvelables installées dans le monde entre 2015 et 2030 pour les porter à 60 GW nets. »


Pour en savoir plus sur le projet Atlantic Shores Offshore Wind :
www.atlanticshoreswind.com