29 février 2024

Hynamics, filiale du groupe EDF, produira de l’hydrogène par électrolyse à Nice en 2024

Hynamics, filiale du groupe EDF spécialisée dans la production d’hydrogène bas carbone, va investir 45 millions d’euros dans la construction d’une unité de production d’hydrogène à Nice (Alpes-Maritimes) qui affichera une puissance de deux mégawatts à sa livraison en 2024.

C’est un investissement très important qu’engage Hynamics, filiale du groupe EDF, pour entamer la construction cet automne d’une unité, baptisée Monanhyssa, qui produira de l’hydrogène décarboné par électrolyse avec une station de distribution dans le Parc d’Activités Logistiques de Nice (Alpes-Maritimes).

Usine qui sera alimentée par un mix énergétique décarboné dont de l’électricité renouvelable d’origine photovoltaïque. Le projet a été retenu par l’appel à projets “CEF-Transport-Blending facility” de la Commission européenne, car contribuant au déploiement des carburants alternatifs.

Eviter l’émission de 91.000 tonnes de CO2

Située au sein du parc d’activités logistiques de Saint-Isidore à Nice, à proximité immédiate de l’autoroute A8, la future station MONANhyssa permettra d’éviter l’émissions de 91.000 tonnes de CO2 sur les 20 prochaines années. L’hydrogène produit servira à alimenter des bus opérés par la Métropole Nice Côte d’Azur sur le réseau Lignes d’Azur (lignes 8, 20 et 21) et par la Région Sud sur le réseau ZOU ! (lignes 100 et 200), des bennes à ordures ménagères de la Métropole Nice Côte d’Azur et des camions de Monaco Logistique.

L’Europe cofinancera donc à hauteur de 20 % la future station comme la Banque des territoires qui contribuera pour 4,7 millions d’euros sous la forme d’une prise de participation également envisagée par la Principauté de Monaco. La nouvelle infrastructure sera livrée en 2024.

Sources :

Usine Nouvelle – Michel Bovas – 15 avril 2021

L’Avenir Côte d’Azur – Jennifer Febvay – 30 mars 2021