EDF recevra au moins 400 millions de l’Etat…

EDF a signé avec l’Etat le « protocole d’indemnisation » pour se dédommager de la fermeture anticipée de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin).

EDF sera dédommagé pour la fermeture anticipée de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) l’an prochain.

L’électricien tricolore recevra au moins 400 millions d’euros de l’Etat, auxquels s’ajoutent des sommes variables représentant son manque à gagner, a annoncé lundi l’entreprise.

EDF a indiqué dans un communiqué avoir « adressé au ministre chargé de la Transition écologique et solidaire et à l’Autorité de sûreté nucléaire la demande d’abrogation d’exploiter ainsi que la déclaration de mise à l’arrêt définitif des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim ».

Publication : Capital – 30/09/2019